Rechercher
  • artothequesud30

Une Artothèque, c’est quoi !?

Proche de la bibliothèque, l’Artothèque est à la fois une collection, un lieu de stockage de l’art, mais aussi un organisme pratiquant le prêt (et/ou la location) d'œuvres. L’idée est d’intégrer l’art dans la vie quotidienne que ce soit dans son domicile, dans son entreprise ou encore dans le quotidien comme dans un restaurant, dans un salon de coiffure par exemple. En s’inscrivant à une Artothèque, tout adhérent peut emprunter ou louer une œuvre pour une durée limitée, avant de la rapporter et d’en choisir une nouvelle.



Historique


André Malraux, ministre des affaires culturelles sous la présidence de Charles de Gaulle et inspiré par l’Association des Ecrivains Révolutionnaires ainsi que par les galeries de prêt allemandes, ouvre les premières artothèques dans le courant des années 60 (Le Havre en 1961 et Grenoble en 1968) dans le cadre des Maisons de la Culture. Mais ce n’est que pendant les années 80 à l’initiative de Jack Lang, alors ministre de la Culture que les artothèques commencent vraiment à se diffuser. Toutefois, les artothèques restent peu connues et isolées de par leur statut nébuleux, elles peuvent être aussi bien privées que rattachées à une médiathèque ou musée, ce qui rend leur catégorisation difficile. Pour remédier à cela, un effort d’organisation de leur part a été lancé en 1999 par la création de l’ADRA, l’Association de Développement et de Recherche sur les Artothèques.




L’ADRA


L’ADRA a été fondée pour coordonner les actions e connecter les artothèques présentes sur le territoire français, c’est une association de coopération entre les artothèques membres et compte cinq missions principales qui définissent ce qu’est une artothèque. La première est de constituer et de développer une collection d’art contemporain de plusieurs façons, afin de favoriser le contact entre les artistes et les emprunteurs. La deuxième est de sensibiliser le public emprunteur au monde de l’art grâce à la facilité d’accès et de la diversité des œuvres disponibles au prêt. La troisième est celle de la conservation, de par la difficulté de préserver des œuvres, qui par nature de l’artothèque, sont destinées à être mobiles, ce qui entraine une usure sensiblement plus rapide qu’une œuvre non mobile. La quatrième mission est celle du soutien à la production d’œuvres d’art par le biais d’expositions, de résidences d’artistes ainsi que des supports promotionnels. Enfin, la cinquième mission est la formation des professionnels de l’art contemporain.


En savoir plus : https://www.lesartotheques.com/adra/



L’Artothèque Sud



L’Artothèque sud de Nîmes est une association culturelle créée en 1989, dont la mission est de promouvoir l’art contemporain (La seule structure associative en Occitanie qui gère une collection sur papier pour le prêt d'œuvres.). Nous sommes une association réunie depuis 30 ans, pour partager la culture et l'art comme facteurs de développement et de lien social. L’Artothèque Sud gère une collection de plus de 600 œuvres, essentiellement sur papier, et ouvre la possibilité de location aux particuliers, associations, entreprises privées ou publiques ainsi qu’aux groupes scolaires.


Les artistes exposés à l'Artothèque Sud : https://www.artothequesud.fr/artistes

Création d'outils de communication graphique et audiovisuelle : https://www.artothequesud.fr/graphisme

L'Insertion par l'Activité Économique : https://travail-emploi.gouv.fr/emploi-et-insertion/insertion-activite-economique/




93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout